L'échange

Que peut on échanger ?

Vous pouvez échanger des biens et des services au même titre qu'une économie traditionnelle et  dans la limite de la légalité.
 

Comment échanger ses ressources ?

Il vous suffit de vous inscrire en créant un compte (le service est gratuit) et de lister toutes vos offres et toutes vos demandes dans "Mes ressources".
Nous vous conseillons de mettre un descriptif et des photos pour vos offres.

L'échange est-il légal ?

L'échange est légal sur le plan juridique, comptable et fiscal.
Il s'assimile à une transaction commerciale courante mais faite par compensation.

Comment cela se traduit-il sur le plan comptable ?

Sur le plan comptable, la délivrance d'une facture portant les mentions légales et l'inscription en comptabilité de l'opération est obligatoire pour chaque opération d'échange.

La facture doit porter la mention "en compensation" afin d'améliorer les modalités de son enregistrement et de son règlement, même si la contrepartie n'est pas immédiate.

En cas de soulte versée en numéraire, celle-ci fera l'objet d'une facture et d'un règlement classique.

L'enregistrement comptable des factures de vente par compensation répond également aux règles d'usage, en faisant varier les comptes de classe 4 (411-Clients et 401-Fournisseurs).

Comment cela se traduit-il sur le plan fiscal ?

Fiscalement, la TVA collectée par le biais de factures en compensation doit être reversée au même titre que la TVA figurant sur une facture classique.

Comment valoriser son échange ?

La valorisation est relative dès l'instant :
- où vous n'utilisez pas ou peu un bien ou du matériel.
- où vous avez les ressources humaines disponible pour offrir un service.
- où une partie de vos locaux/buraux est inexploitée.

Pour ces différentes raisons, nous vous conseillons de mettre une valeur indicative basse qui vous permettra de rendre l'échange fluide.

 

Quid lorsqu'il y a un écart de valeur entre les 2 ressources à échanger ?

La différence sera réglé en numéraire et fera l'objet d'une facture classique.